Robertfred.com, poésie. "Aimer, sinon c’est faux"

La nuit, le jour…

Tête, dessin de Robert Fred, Genève, 2013

La nuit, le jour,

se croisent sans arrêt…

 

Dans une décision, la nuit, le jour, se croisent mille fois…

 

Pourquoi ?

 

Quatre seconde… Mille fois…

 

Pourquoi ?

Parce qu’il faut penser à bien…. Penser à bien…

 

Toute la religion se pose ici : nous avons besoin de l’expérience de l’autre…

Bookmark and Share

Ce billet a 10 commentaires

Posté une réponse




Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.