Robertfred.com, poésie. "Aimer, sinon c’est faux"
Les paraboles d'un indigné, de Robert Fred, parution en 2010 aux Éditions Slatkine. Illustrations: Carl fantin

Les paraboles d’un indigné (2012)

Prix: Chf 24.–

Prix: Eur 24.–

éditions Slatkine

Payot

Decitre.fr

La passion du livre

Amazon

Place des libraires

Chapitre.com

Librairie Clareton

Poésie illustrée
13 x 21 cm, 120 pages, broché
ISBN 978-2-8321-0533-7

Illustrations et couverture par Carl Fantin.

L’œuvre se rattache par son titre au mouvement des indignés. L’auteur a brièvement rencontré les indignés à Genève, au Parc des Bastions, mais le corps du poème est antérieur, remontant à 2003. C’est naturellement que le titre s’y est attaché.

Les portraits indignés forment la première partie, la seconde explorent nos penchants, nos faiblesses. La troisième esquisse une alliance, parabole d’un monde possible…

Subprime

Outil de la honte pour de la poudre à nez ;

– trépidance aveugle des teignes dans la ruche. –

 

Trémoussement d’une foule obèse dans les mandibules des affaires,

le pari sur la guerre
s’empêtre dans l’ornière…

 

L’ambulance crache un conflit de sable ;

 

– chevilles poitrinaires des géants de papier. –

 

La corruption

La barbarie
commence avec la corruption,
car elle dévie les hommes
de leur destin commun.

 

Crime

C’est un crime
de ne point servir la raison,
comme c’est un crime
de s’en servir pour soi.

 

Les semailles de la honte

Un grand semeur menait affaire,
créant des codes au coeur même de la matière;
comme un sculpteur au coeur du grain,
il pouvait mettre sa marque, et crypter la semence.

Il en fit faire un grand nombre, et s`allia les puissants,
car on pouvait reconnaître et taxer le grain.
Interdire même tout autre plan sur le sol des hommes;
ansi les asservir à cette manne qui les enchaînait à produire.

Nombre de petits paysans qui faisaient leur pain s`étonnèrent
d`être démarchés par de bon docteurs, accompagnés d`hommes en armes;
ces bons docteurs avaient les poches trouées, ils parlaient de richesses,
et semaient par mégarde quelques grains codés le long du chemin.

Quelques-uns poussèrent dans la terre meuble du petit champ,
puis les avocats vinrent avec les experts: le petit paysan fut saisi.
Aujourd`hui, ses oreilles bourdonnent, il est guéri, avec une poudre blanche;
il pousse de grands sacs dans de grands camions, et loge dans une favela.